Kate Moran

Explorer le lit marin

Reconnue comme experte de premier plan en matière de changement climatique dans l’Arctique et défenseuse des données ouvertes, Kate Moran concentre ses recherches sur l’étude des anciennes couches de sédiments des fonds marins. Sous sa direction, des équipes de recherche sont à l’avant-garde de l’observation de l’océan, mettant au point des solutions océaniques pour atténuer le changement climatique et des services d’alerte précoce aux tremblements de terre et aux tsunamis.

Kate Moran est présidente et chef de la direction à Ocean Networks Canada (ONC), un organisme qui exploite des observatoires océaniques câblés, mobiles et communautaires de premier plan qui recueillent des données sur les aspects physiques, chimiques, biologiques et géologiques des océans Pacifique, Arctique et Atlantique.

Ces observatoires fournissent au public et aux chercheurs du monde entier des données à accès libre qui permettent un large éventail de solutions et de services pour la science, l’industrie et la société.

Ingénieure civile diplômée de l’Université de Pittsburgh, Mme Moran s’est toujours intéressée à l’océan. Lorsqu’un nouveau programme de génie océanique a été offert à l’Université du Rhode Island, elle s’y est inscrite. Elle a ensuite déménagé en Nouvelle-Écosse pour travailler au centre géoscientifique de l’Atlantique, ce qui a marqué le début de sa carrière en sciences et technologies océaniques. Elle a ensuite obtenu un doctorat à l’Université Dalhousie.

En 2004, elle a codirigé la première expédition de forage scientifique dans l’océan Arctique qui a permis de récupérer des sédiments en eaux profondes qui ont révélé de l’information sur le climat sur Terre dans des périodes antérieures. Plus tard la même année, elle a dirigé une équipe à bord d’un navire qui a révélé la source du tsunami de 2004 dans l’océan Indien, ce qui a permis d’expliquer pourquoi il a été si volumineux. En raison de son expertise en matière de changement climatique dans l’Arctique, elle a témoigné devant la commission sénatoriale de l’environnement et des travaux publics des États-Unis, et présenté des preuves des conditions climatiques du passé ainsi que les projections de son équipe pour l’avenir. Kate Moran a été choisie par le conseiller scientifique de l’ancien président Obama pour faire partie de l’équipe de huit qui a déterminé comment arrêter le déversement de pétrole lors de la catastrophe Deepwater Horizon, dans le golfe du Mexique, lequel est estimé être la plus grande marée noire au monde.

ligne blanche

Téléversez un fichier PDF haute-résolution de cette affiche. Le format d’impression recommandé est de 11X17 pouces.

ligne blanche

Retour – Affiches