Homeward Bound

Mère nature a besoin de ses filles

Texte de l’affiche

Homeward Bound rallie des scientifiques du monde entier et de toutes les disciplines dans la lutte contre les changements climatiques. Ses expéditions en Antarctique, exclusivement composées de femmes, encouragent sur le leadership, les échanges et la collaboration en sciences.

Informations supplémentaires

Le projet Homeward Bound a d’abord été mis sur pied par la militante en leadership et la conseillère Fabian Dattner et la scientifique spécialisée en sciences de la mer Jess Melbourne-Thomas. Elles visaient établir une communauté internationale de femmes inspirées par les sciences pour lutter contre le changement climatique et mener notre monde sur le chemin d’un avenir durable. Dès le début, Mme Dattner et Mme Melbourne-Thomas ont reçu un appui solide pour leur programme intensif d’un an, qui s’est terminé par une expédition de trois semaines.

L’Antarctique a été choisi comme endroit le plus approprié pour mener leur étude. Parce que les régions polaires sont les plus touchées par le réchauffement climatique, l’Antarctique présentait un aperçu des conséquences néfastes des activités humaines sur l’environnement. Loin des distractions de la vie quotidienne, il s’agissait également d’un endroit éloigné où la découverte a aidé à créer des liens entre les participants.

À bord du NM Ushuaia, le voyage inaugural a eu lieu en décembre 2016. Mme Dattner, Mme Melbourne‑Thomas et leurs associées ont organisé l’expédition féminine la plus importante jamais organisée en Antarctique, laquelle était composée de 76 femmes. Les participantes sélectionnées représentaient vraiment un travail de collaboration, chacune équipée de son expertise et de ses connaissances scientifiques particulières.

Une partie de la mission visait à trouver des solutions pour une viabilité mondiale, mais elle visait également à accroître le pourcentage de femmes occupant des postes de direction dans la recherche — le chiffre actuel étant de 9 pour cent (UNESCO). Lorsqu’elles n’étaient pas dehors, elles étaient en classe à apprendre comment influer sur la prise de décisions et garantir la visibilité dans leurs domaines respectifs. En favorisant un système de soutien solide, le projet a habilité les femmes non seulement à participer aux domaines des STEM, mais également à être des dirigeantes.

Après un premier voyage réussi, on s’est empressé de préparer d’autres expéditions. Le projet Homeward Bound est toujours en activité aujourd’hui pour inciter les femmes à mettre en commun leur savoir collectif, à tisser des liens durables et à créer un regroupement d’anciennes étudiantes. En mobilisant leurs talents, leur expérience et leur détermination, les femmes ont un rôle plus important dans le leadership mondial et l’occasion d’influer sur les décisions et les politiques en vue d’un avenir durable. Le projet a eu une influence sur des centaines de femmes, mais il vise principalement à bâtir une communauté de 1 000 femmes de diverses disciplines scientifiques, capables d’assumer ces rôles de leadership — et un jour changer le monde.

ligne blanche

Téléversez un fichier PDF haute-résolution de cette affiche. Le format d’impression recommandé est de 11X17 pouces.

ligne blanche

Retour – Histoires