Hayley Todesco

Un esprit scientifique contre la pollution

Texte de l’affiche

Hayley Todesco possède un esprit scientifique hors du commun. Elle est à la fois scientifique et entreoreneure dans le secteur d’environnement. À 16 ans, elle a élaboré un système qui utilise des bactéries vivant dans des bassins de résidus pour décomposer des polluants toxiques.

Informations complémentaires

Hayley Todesco est née et a grandi à Calgary, en Alberta, et a pris conscience des effets nocifs de la pollution dès son plus jeune âge. Toutefois, ce n’est qu’à l’âge de 10 ans, alors qu’elle regardait le documentaire An Inconvenient Truth d’Al Gore, qu’elle est devenue déterminée à résoudre les problèmes environnementaux locaux. À partir de ce moment, elle a participé à autant d’expo-sciences que possible, dans l’espoir de découvrir une façon novatrice de solutionner ces problèmes.

À l’âge de 16 ans, elle s’est intéressée aux bassins de décantation et de stockage des résidus des sables bitumineux, des barrages aménagés pour entreposer les sous-produits de l’exploitation minière et de l’extraction des ressources. Ces déchets contribuent en fin de compte à l’augmentation du niveau de toxines dans les rivières locales et ont des effets négatifs sur la faune environnante.

Travaillant dans un laboratoire de l’Université de Calgary, il a fallu deux ans d’essais et d’erreurs avant que Hayley ne mette au point un système de filtration qui utilise le sable et les bactéries présentes dans l’eau pour décontaminer les résidus des sables bitumineux. Ce procédé est 14 fois plus rapide que d’autres inventions actuelles pour décomposer les polluants et pourrait réduire le temps de décontamination des bassins de décantation de plusieurs siècles à des décennies.

Conférencière invitée à de nombreuses foires scientifiques nationales et internationales, à des conférences pour les jeunes et des événements de l’industrie, Hayley consacre beaucoup de temps à sensibiliser les gens aux préoccupations environnementales. Elle est une championne de la persévérance et espère inspirer davantage de jeunes à prendre des mesures afin de contrer la hausse de la pollution. Dans le cadre de ses travaux, elle a développé une passion pour encourager les jeunes filles à poursuivre des projets dans le domaine des STIM, qu’il s’agisse de foires scientifiques ou d’autres activités parascolaires.

En 2014, elle a remporté une bourse de 25 000 dollars de Google pour sa recherche sur les sables bitumineux. En septembre de la même année, elle a reçu le Prix de l’eau de Stockholm, catégorie Jeunesse, et la somme de 15 000 dollars qui l’accompagne. Elle a également figuré dans le palmarès « Top 20 Under 20 » du Canada en 2015.

Après ses premiers succès, Hayley a commencé des études en génétique moléculaire à l’Université de l’Alberta. Elle continue de chercher de nouvelles façons d’améliorer ses filtres de décontamination et est impatiente de trouver des solutions à d’autres problèmes environnementaux.

ligne blanche

Téléversez un fichier PDF haute-résolution de cette affiche. Le format d’impression recommandé est de 11X17 pouces.

ligne blanche

Retour – Histoires