Gisèle Lamoureux

Protéger et promouvoir les plantes

Gisèle Lamoureux était une spécialiste des plantes indigènes de l’est de l’Amérique du Nord. Elle a publié de nombreux guides importants, et a fait partie des principaux
défenseurs de la protection des plantes
rares, notamment de l’ail des bois, une espèce menacée.

Gisèle Lamoureux était une spécialiste des plantes indigènes de l’est de l’Amérique du Nord. Elle a publié de nombreux guides importants, et a fait partie des principaux défenseurs de la protection des plantes rares, notamment de l’ail des bois, une espèce menacée.
Gisèle Lamoureux – information complémentaire
Née à Montréal en 1942, Gisèle Lamoureux a commencé sa carrière en tant qu’enseignante au primaire, avant d’obtenir un baccalauréat en botanique à l’Université de Montréal et une maîtrise en écologie forestière à l’Université Laval, et d’étudier la photographie de la nature.
En 1973, elle a fondé le Groupe Fleurbec, un organisme sans but lucratif voué à la promotion de la flore du nord-est de l’Amérique par le biais de publications. Mme Lamoureux a d’ailleurs rédigé neuf guides d’identification, qui visent à vulgariser la botanique chez les débutants et à fournir de l’information précise aux experts. Ses recherches ont permis de donner des noms français à plus du quart des plantes vasculaires du Québec qui n’en avaient pas.
Militante, elle a dirigé un mouvement visant à protéger l’ail sauvage du Québec, une espèce menacée, ce qui a conduit le gouvernement du Québec à adopter une loi protégeant les plantes indigènes en voie de disparition. Elle a également mené avec succès un mouvement pour remplacer l’emblème floral du Québec, la fleur de lys – qui est originaire d’Europe – par l’iris versicolore, un lys originaire du Québec.

ligne blanche

Téléversez un fichier PDF haute-résolution de cette affiche. Le format d’impression recommandé est de 11X17 pouces.

ligne blanche

Retour – Affiches